Orthographe

La typographie des dialogues

Je ne sais pas vous mais personnellement, je me pose (me posais 😉) toujours la question de quand faut-il ouvrir les guillemets ou les refermer, quel tiret utiliser, etc. Essayons ensemble d’y voir un peu plus clair. 

Les règles

La première indique que l’on ouvre et ferme un dialogue avec des guillemets. Entre, on signale chaque changement d’interlocuteur par un tiret.

Attention : le tiret utilisé dans l’édition est le tiret cadratin.

La seconde règle concerne la ponctuation et les majuscules. C’est très simple : une majuscule doit être placée après chaque début d’intervention, séparée du tiret cadratin (ou des guillemets) par une espace. Oui espace dans le monde de l’écriture est du genre féminin. 😊

Un exemple : (bande de petits veinards il s’agit d’un dialogue présent dans mon premier roman 😉)

« Bonsoir, adjudant Bourrasse, se présente le gendarme, veuillez me suivre.

— Mais non, il faut que vous veniez ! s’exclame l’homme.

— Venez dans mon bureau, vous allez m’expliquer ce qui vous arrive. »

 

Pour découvrir Baptiste, c’est par ici

Dans le monde de l’édition

On trouve de tout. La règle expliquée ci-dessus est le plus souvent utilisée mais de plus en plus souvent, les guillemets sont abandonnés. Cela dépend visiblement de la maison d’édition voire de l’auteur ou du correcteur.   Quoi qu’il en soit, sachez que les deux façons sont corrects. Mais seulement ces deux-là. 😊

J’aurais par conséquent pu écrire :

— Bonsoir, adjudant Bourrasse, se présente le gendarme, veuillez me suivre.

— Mais non, il faut que vous veniez ! s’exclame l’homme.

— Venez dans mon bureau, vous allez m’expliquer ce qui vous arrive.

Ce que je fais

Dans mes premiers romans, je me suis rendu compte qu’il y avait un mix, que la règle de base n’était pas toujours bien appliquée. Par conséquent, ma décision a été prise lors de la mise en page de mes recueils de nouvelles, enfin plutôt après coup car cela a été un vrai casse-tête de vérifier et reprendre chaque dialogue, ouvrir les guillemets, tiret cadratin, fermer les guillemets.

Dorénavant,  je les supprimerai au profit des tirets cadratins. C’est de cette manière que je rédige mon quatrième roman (une nouvelle enquête de Baptiste). J’avoue que cela me facilite grandement la tâche. Plus de question à se poser : dès que j’ouvre une phrase de dialogue, je pose un tiret. Je termine un dialogue. Pas de problème, je passe directement au récit. Mais pourquoi je n’ai pas fait ça avant ? Parce que je ne le savais pas. Ce qui après la lecture de cet article n’est pas votre cas. 😉

 

Et vous que faites-vous?

Cet article vous a plu ? Vous pensez qu’il peut aider quelqu’un de votre entourage ? Pas de problème : partagez-le. 🙂

2 réflexions au sujet de “La typographie des dialogues”

  1. J’utilise le quadratin pour tous les échanges verbaux et chacune des répliques utilise un seul paragraphe. Je réserve les guillemets pour les tirades, les discours qui ne seront pas suivis d’une réplique et qui, généralement, utilisent plusieurs paragraphes. À l’occasion je dois donc forcer un narration entre un discours et la réplique qui suivrait immédiatement. Si aucune narration n’est possible, je termine alors la section avec la fermeture des guillemets. Dans des échanges très débalancés en terme de longueur, il subsiste toujours un problème. J’ai opté pour conserver un seul paragraphe par réplique, peu importe sa longueur, si la prochaine réplique doit immédiatement suivre.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.