Série littéraire

Les Enquêtes de Baptiste Adelin Tomes 3 et 4

Là, je vous écris juste avant de partir pour mon jogging bi-hebdomadaire ! Après ces deux mois enfermée, ça fait un bien fou ! 🏃‍♀️

En parlant de jogging, dans la quatrième enquête de Baptiste, honte à moi ( aha aha aha) j’ai fait mourir une joggeuse.

📖Voici l’extrait Tome 4. Morts en série :

Pendant ce temps, Baptiste et Sandrine partent pour leur jogging commun. Cela fait maintenant quelques mois qu’ils courent tous les deux au moins une fois par semaine, en général, le dimanche matin.
Mais cette fois-ci, au détour d’un chemin boisé…

— Oh punaise ! fait Sandrine en se prenant les pieds dans… quelque chose qui dépasse sur le chemin.
Elle se rééquilibre de justesse et évite la chute.
— Qu’est-ce qui te prend ? fait Baptiste qui n’a rien vu pour l’instant.

Sandrine pousse alors un cri lorsqu’elle se rend compte de ce qui l’a fait basculer ou presque. Une jambe. Le professionnalisme de son homme prend le dessus, il l’écarte puis s’agenouille près de la victime.
Elle pousse un nouveau cri lorsqu’il débarrasse un corps des quelques feuilles le camouflant. En fait, il s’agit de celui d’une jeune femme. La victime est, elle aussi, en tenue de sport.
Sandrine est sous le choc. Tandis que son amoureux de gendarme revient vers elle, il lui dit de ne pas regarder en l’éloignant un peu. Puis, il sort son smartphone pour appeler ses collègues.
Sandrine ne peut s’empêcher de trembler mais ne détourne pourtant pas le regard. La personne étendue devant elle semble bien jeune. Les larmes coulent toutes seules sans que Sandrine s’en rende compte.
Baptiste la prend dans ses bras et lui parle au creux de l’oreille, se voulant le plus rassurant possible.

— C’est la première fois que je vois un mort, fait-elle comme pour s’excuser.
— Et j’en suis ravi pour toi. Si j’avais pu t’épargner ça…
Elle le regarde, surprise de sa remarque :
— Ne me regarde pas comme ça ! C’est normal que tu n’aies jamais vu de cadavre, ton métier ne t’y prédispose pas.
— Certes, mais tu as un de ces sang-froid, toi !
— Eh bien, bizarrement, ma fonction me permet d’en côtoyer souvent, fait-il sur le ton de la plaisanterie.

L’effet est presque immédiat : Sandrine esquisse un sourire. Le choc est passé. Mais l’attente, suite à l’annonce de l’arrivée prochaine des gendarmes, se fait un peu trop longue à son goût.
D’autant plus que sur ce chemin, il ne passe pas grand monde en cette heure matinale. Heureusement, la température est douce, ce qui leur permet de ne pas prendre froid. Après une heure de course, ils sont tous deux bien transpirants.

Les sirènes de gendarmerie se font enfin entendre.
— Les collègues ne sont pas loin, ajoute Baptiste pour finir de la rassurer.
Elle acquiesce d’un signe de tête, pressée de pouvoir quitter cet endroit.

Cet extrait vous plaît, eh bien, ça y est : la version papier est là !

👮‍♂️Vous pouvez retrouver l’enquête complète dans la version papier de « Les enquêtes de Baptiste Adelin Tome 3. Fusillades en série/ Tome 4. Morts en série » dès aujourd’hui sur la plateforme BOD: https://urlz.fr/cH23

Le référencement est en cours sur toutes les autres plateformes de librairies en ligne. 😍
Par exemple sur Amazon, il apparaît déjà mais au statut  » Temporairement en rupture de stock. »Mais c’est juste qu’il est en cours d’acheminement vers la plateforme.

Carole.
PS : vous pouvez également le commander chez votre libraire habituel 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.